Véranda photovoltaïque : revendre de l’électricité à EDF !

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Si vous faites le choix d'une véranda photovoltaïque, c'est-à-dire qui convertit les rayons du soleil en énergie électrique, vous pourrez non seulement subvenir à vos propres besoins en consommation électrique, mais également gagner de l'argent en revendant de l'électricité à EDF !

Cette option nécessite néanmoins de répondre à certains critères. Voici nos conseils pour revendre votre énergie électrique à EDF.

Comment savoir si votre véranda peut vous faire gagner de l'argent ?

Pour produire suffisamment d'électricité photovoltaïque, votre véranda doit :

  • être exposée de préférence au sud ;
  • avoir un toit de pente de 15 à 20 °C minimum ;
  • être suffisamment grande pour être équipée de plusieurs panneaux photovoltaïques ;
  • être équipée de préférence de panneaux photovoltaïques opaques, qui offriront un meilleur rendement électrique.

Un gain financier appréciable !

Moyennant les conditions ci-dessus, et en fonction de votre consommation énergétique propre, vous pouvez envisager de gagner 1 500 à 2 000 € par an en revendant votre énergie excédentaire au fournisseur d'électricité.

Prix de rachat d’électricité photovoltaïque

Suite à l'arrêté du 9 mai 2017, les tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque ont changé. Le tarif d'achat pour les installations en vente totale est le même pour toutes les installations (une prime dégressive était appliquée jusqu'au 30 septembre 2018 pour les installations en IAB).

Les installations en autoconsommation :

  • bénéficient d'une prime qui varie selon les installations ;
  • le surplus d'électricité est revendu à EDF avec une obligation d'achat fixée à 0,10 €/kWh pour les installations de moins de 9 kWc et 0,06 €/kWh pour les installations de 9 à 100 kWc.

Voici les prix de revient opérés par EDF à l'encontre des particuliers pour le 4e trimestre 2018 :

Pour les installations avec vente totale

  • 18,59 c€/kWh pour les installations intégrées au bâti (IAB) et pour les installations intégrées simplifiées au bâti (ISB) d'une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 15,80 c€/kWh pour les installations intégrées au bâti (IAB) et pour les installations intégrées simplifiées au bâti (ISB) d'une puissance inférieure ou égale à 9 kWc ;
  • 12,07 c€/kWh pour les installations non intégrées au bâti d'une puissance inférieure ou égale à 36 kWc ;
  • 11,19 c€/kWh pour les installations non intégrées au bâti d'une puissance inférieure ou égale à 100 kWc.

Pour les installations en autoconsommation avec vente de surplus

  • prime de 390 €/kWc + 10 c€/kWh pour une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • prime de 290 €/kWc + 10 c€/kWh pour une puissance inférieure ou égale à 9 kWc ;
  • prime de 190 €/kWc + 6 c€/kWh pour une puissance inférieure ou égale à 36 kWc ;
  • prime de 90 €/kWc + 6 c€/kWh pour une puissance inférieure ou égale à 100 kWc.

Vous souhaitez en savoir plus sur les vérandas, les panneaux photovoltaïques ou encore les économies d'énergie ?

20 plans de véranda

20 plans de véranda : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour préparer votre projet et 20 plans pour vous inspirer
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Chauffage, ventilation et éclairage

Sommaire